Comment devenir trader pétrolier ?

Comment devenir trader pétrolier ?

Le salaire constitue la principale motivation des jeunes à choisir le métier de trader. Pourtant, ce poste envié réclame des qualités exigeantes et beaucoup de diplômes. Alors, comment devenir trader pétrolier ?

Les formations au métier de trader pétrolier

Devenir un trader pétrolier nécessite un parcours long et laborieux. Le poste réclame en effet un master. De plus, ce métier demande des diplômes d'ingénieur, des études dans des écoles de commerces ou des instituts d'études politiques spécialisés dans la finance. De plus, un master professionnel en mathématiques, en informatique, en finance, en économie et économétrie ainsi qu'un master en assurance est indispensable.

À ces diplômes s'ajoute la maîtrise parfaite de l'anglais, car les échanges s'effectuent généralement dans cette langue. Évidemment, le lexique de l'anglais des affaires reste un outil indispensable. Apparu très récemment, le métier de trader traduit souvent une vie réussite. Par ailleurs, Internet a contribué à l'essor de cette filière. De plus, une multitude de sociétés de bourse en ligne a vu le jour et propose ainsi un cursus simplifié pour la formation au métier.

Les qualités requises pour devenir trader pétrolier

Les traders pétroliers jonglent quotidiennement avec des chiffres. Ces opérateurs spécialisés ont de plus recours à des modèles mathématiques sophistiqués pour mieux s'harmoniser avec les nombres. Ainsi, un véritable trader de pétrole doit être à l'aise avec les chiffres. Une grande vivacité d'esprit est également indispensable. En effet, le bon trader reste en état d'alerte pour ne pas se laisser dépasser par les brusques changements des cours et pour mieux anticiper les fluctuations.

La qualité principale d'un trader est la résistance au stress et à la pression. Les risques sont en effet très élevés, car les échanges sont liés à des entreprises de grande envergure, des emplois, des sommes considérables et des enjeux économiques. Autre qualité requise : le sang froid est primordial, car les journées semblent extrêmement longues. De plus, le bon trader doit savoir assumer ses choix, car dans le monde du trading, soit on gagne, soit on perd.

Les autres débouchés envisageables

Les nombreux diplômes et les qualités ouvrent les portes d'autres perspectives pour le trader. Celui-ci a l'opportunité de s'orienter vers d'autres horizons, notamment dans le monde de la finance. Un ancien trader est effectivement apte à prendre la tête d'une équipe de trading. Il peut également opter pour l'analyse financière. Ainsi, le monde de la finance ouvre ses portes aux traders professionnels qui souhaitent se lancer dans une autre profession.

Par ailleurs, il est toujours possible de rester dans le secteur de l'énergie et de se focaliser vers d'autres tâches. Comme Tarek Bouchamaoui originaire de Tunisie, diplômé en ingénierie et directeur de HBS Oil Company (société de production de pétrole en Afrique et en Tunisie), les traders peuvent opter pour des postes dans l'exploitation et la production de pétrole. De plus, Tarek Bouchamaoui propose une formation spécialisée dans ce domaine au profit de 250 bénéficiaires.

Autres articles

Quelles études pour devenir trader du pétrole ?

Le nombre de traders français a chuté de 20 % en 2013 selon la FBF (Fédération bancaire française). Toutefois, ce métier reste très plébiscité en raison du salaire extrêmement élevé. Alors, quelles études......